SOPRANO, LILI POE - AMOUR SIAMOIS

Paroles:

Sur les tranchées de nos disputes, nos douilles diminuent
Dis-moi va-t-on en finir à mains nues car t'es la seule qui sait réveiller mes démons
Même habillé t'es la seule à me voir nu
T'es mon coté cœur et mon coté corps
Tu sais me mettre à terre ou en tord
Ça ma fierté ne le conçoit pas, voilà pourquoi je te hais de tout mon chakra
Donc je te fusilles par folie, je te fusilles par amour
Cette guerre qui nous unis, je la ferais jusqu'au bout
Quoi que j'encours, t'es à moi
Toi mon amour siamois
Quoi que j'encours, t'es à moi
Toi mon amour siamois
Mon amour siamois
Siamois
Quand tout craquera au creux de nos failles
Quand je te perdrais au fil des batailles
Qu'il ne restera que nos cœurs en cendre et le silence d'un no man's land
Tu seras mon radeau, je serais ta Méduse
On tuera l'égo que la colère accuse
On s'aimera autant qu'on se déteste
On s'aimera tant que l'amour reste
On s'aimera, on s'aimera, on s'aimera
Quoi que j'encours, t'es à moi
Toi mon amour siamois
Quoi que j'encours, t'es à moi
Toi mon amour siamois
Ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois
Mon amour, mon amour
Comme un siamois, j'suis collé à toi
Mon amour, mon amour
Blindé contre les aléas
Mon amour, mon amour
Comme un siamois, j'suis collé à toiMon amour, mon amour
Blindé contre les aléas
Quoi que j'encours, t'es à moi

Toi mon amour siamois
Quoi que j'encours, t'es à moi
Toi mon amour siamois
Ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois, ma moitié t'es à moi
Mon amour siamois, t'es à moi
Mon amour siamois
Paroliers : Said M'Roumbaba / Pauline Pascal
©Warner Chappell Music France, Low Wood, Universal Music Publishing Group

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article